Menu icoMenu232White icoCross32White

Retour
Hugo Roussel
Le 3 avril 2020
Confinement, séance pédagogique kayak 5

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Confinement, séance pédagogique kayak 5

Bonjour à tous,

Nous avons abordé précédemment la navigation en eau calme ainsi qu’en eau vive. La séance d’aujourd’hui portera logiquement sur la partie « mer » avec un point pédagogique suivi d’un point sécurité mardi. Si nécessaire, Francis apportera des compléments à ces deux séances.

La navigation en mer demande beaucoup de connaissances et un minimum de préparation :

  • Avant la sortie

Le matériel minimum conseillé :

Votre matériel ou « armement » dépendra de la distance à laquelle vous vous éloignez d’un abris (nous aborderons ce point mardi). Voici l’équipement que je conseillerais pour une balade « normale » en longeant la cote :

-Un kayak de mer, équipé d’au moins une réserve de flottabilité (caisson étanche), d’une ligne de vie qui permet de s’agripper en cas de dessalage ou de remorquer l’embarcation.

-Une pagaie mer et idéalement une pagaie de secours accrochée sur le pont du bateau

-un bout de remorquage d’une longueur au moins équivalente à celle du bateau

-un gilet de sauvetage

-de l’eau

-de la crème solaire

-un moyen de communication (téléphone ou idéalement VHF)

-une écope

-une trousse de secours

Les règles de bon sens :

-vérifier la météo avant d’embarquer. Celle-ci peut changer très rapidement en mer.

-vérifier les horaires de marées afin de connaitre le sens des courants et la hauteur d’eau

-connaitre les numéros d’urgence. En cas de problème en mer, il est recommandé de contacter le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage). Le numéro par téléphone est 196 et le canal 16 par VHF.

-prévenir quelqu’un à terre de votre itinéraire et horaires de navigation

-s’assurer d’avoir le niveau pour l’itinéraire choisi

-éviter de naviguer seul

  • Naviguer en mer

Embarquer :

-l’embarquement est souvent plus difficile que dans les autres milieux. A moins de trouver un ponton dans un port, il vous faudra embarquer sur une plage, sans point d’appui pour vous aider. L’idéal est donc de s’avancer dans l’eau jusqu’à hauteur de cuisses puis de se mettre à cheval sur votre embarcation. Posez ensuite les fesses sur votre siège en gardant les jambes à l’extérieur du bateau puis pagayez pour passer la « barre » point au niveau duquel les vagues cassent et risquent de vous faire partir en surf. Une fois la « barre » passée, vous pouvez mettre les jambes dans le bateau en prenant garde de ne pas perdre l’équilibre. Une écope vous sera utile si les vagues ont amené de l’eau dans le kayak.

La navigation :

-vérifiez les horaires de marées afin de faire en sorte de toujours revenir avec le sens du courant. Ces derniers peuvent atteindre jusqu’à 20km/h dans certaines zones.

-vérifiez le sens et la puissance du vent. Un vent face à la houle va faire grossir les vagues. Si le vent vient de la terre, ne vous éloignez pas trop des cotes afin de ne pas vous faire emporter au large.

-en cas de navigation par vent de travers, votre embarcation aura tendance à tourner pour se positionner face au vent. Un kayak équipé d’une dérive vous sera alors utile. Si il n’en est pas équipé, décalez vos mains sur le manche de la pagaie de façon à avoir un bras de levier plus important d’un côté que de l’autre, cela vous permettra de contrer l’effet du vent mais peut solliciter vos épaules de façon importante. Vous pouvez également utiliser la gite du bateau : le kayak de mer étant un bateau directeur, vous pouvez tourner en gitant du côté opposé où vous souhaitez aller.

-évitez de traverser les chenaux d’entrée et de sortie de port afin de limiter le risque de croiser la route d’un navire.

-renseignez-vous sur les zones protégées. Un débarquement sur une zone de ce type peut entrainer une amende.

-regardez autour de vous pour repérer les dangers. Par exemple, l’équipage d’un voilier ne vous voit pas forcément (à cause de la voile) et leur marge de manœuvre est restreinte.

-idéalement, apprenez la signification des différentes bouées et codes de communication en mer.

Pour débarquer :

-trouvez une zone où les vagues sont les moins grosses.

-prenez une vague en surf en prenant garde de ne pas vous mettre en travers et de faire la machine à laver.

-peu avant d’arriver sur la plage, arrêtez-vous pour sortir du bateau et portez votre embarcation jusqu’à une zone à l’abri des vagues.

Attention : évitez au maximum de vous placer entre la plage et votre bateau. Si une vague arrive et emporte votre embarcation, vous risquez d’être blessé par ce dernier.

  • En complément :

-Vous trouverez en PJ deux documents expliquant le phénomène de marées

Documents
icoPaperclip32Dark Phénomène des marées.pdf icoPaperclip32Dark FA_M_E_MAREES.pdf
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Séance kayak
Consultez également
Confinement, séance pédagogique kayak 1

Confinement, séance pédagogique kayak 1

Bonjour à tous,Afin de compenser l’absence d’entrainements pour les semaines à venir, je vous...

Hugo Roussel
30 mars 2020
Confinement, séance pédagogique kayak 2

Confinement, séance pédagogique kayak 2

Bonjour à tous,Comme convenu, nous allons aborder aujourd’hui un aspect sécuritaire de la...

Hugo Roussel
30 mars 2020
Confinement, séance pédagogique kayak 3

Confinement, séance pédagogique kayak 3

Bonjour à tous,Nous nous retrouvons aujourd’hui pour une séance sur les base de navigation en...

Hugo Roussel
30 mars 2020
Confinement, séance pédagogique kayak 4

Confinement, séance pédagogique kayak 4

Bonjour à tous,Pour faire suite à la séance pédagogique sur l’eau vive, voici la partie sécurité...

Hugo Roussel
31 mars 2020
Confinement, séance pédagogique kayak 6

Confinement, séance pédagogique kayak 6

Bonjour à tous,Suite à la séance sur le thème de la navigation en mer de vendredi dernier, nous...

Hugo Roussel
7 avril 2020
Confinement, séance pédagogique nutrition

Confinement, séance pédagogique nutrition

Bonjour à tous,La séance d’aujourd’hui va porter sur l’alimentation : les besoins énergétiques...

Hugo Roussel
10 avril 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus