Menu icoMenu232White icoCross32White

Retour
Hugo Roussel
Le 7 avril 2020
Confinement, séance pédagogique Dragonboat 6

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Confinement, séance pédagogique Dragonboat 6

Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd’hui de revenir sur l’histoire du dragon boat. Le confinement est une bonne occasion de se replonger dans les détails historiques qui font de notre activité ce qu’elle est aujourd’hui.

  • Les origines

D’après la légende qui nous vient de la chine Antique, « il y a plus de 2000 ans, alors que la Chine était composée de « royaumes combattants », le grand poète Qu Yuan (340 à 278 avant JC) chassé du royaume de CHU parce qu’il avait dénoncé la corruption s’est jeté dans la rivière MILUO. Les villageois se mirent à sa recherche pour le secourir ; ils jetèrent dans la rivière des « zongzi » (gâteaux de riz glutineux enveloppés dans une feuille de bambou) pour rassasier les poissons et les empêcher de dévorer son corps. Les poissons sensés dévorer le malheureux prirent la fuite en entendant arriver les bateaux de pécheurs annoncés par des tambours embarqués. »

Cette légende serait à l’origine de la coutume consistant à manger des Zongzi et à faire des courses de dragon boat.

A cette légende s’est superposé le rite du « Tuen Ng » (qui signifie « le jour où le soleil est le plus haut »). Ce rite dont l’origine remonte à la période de la Grèce Antique (entre 402 et 221 avant JC) était (et est toujours) commémoré chaque année le 5eme jour de la 5eme lune (ce qui correspond à mi-juin) dans le sud de la Chine.

A l’occasion de cette tradition, « les pêcheurs des bords du Yangtze organisaient des courses de bateaux sur le fleuve. Juin correspondant à la saison de la plantation du riz d’été, il était important de favoriser les récoltes et de conjurer les maladies en invoquant les divinités. Lors du rite du "réveil du dragon", le prêtre peignait symboliquement les yeux du dragon sur la pointe des bateaux avant que les rameurs ne s'activent, pour favoriser l’appel du dragon céleste (divinité représentant la chance) en hibernation. On considère que la noyade de certains participants aux courses constituait un sacrifice aux forces de la nature!

  • De nos jours

Ces traditions sont toujours aussi populaires de nos jours avec les festivals de dragon boat mais également à travers l’architecture des villes : certains bâtiments sont « troués » (voir photo en PJ). Cela permettrait aux dragons vivant dans les montagnes de pouvoir descendre se baigner et assouvir leur soif sans être bloqué par ces immeubles. A Hong Kong par exemple, les habitants pensent que la ville prospère grâce à son emplacement entre mer et montagnes. Mais, les gratte-ciels situés le long de la côte bloquent le passage des dragons, ce qui attire la malchance. Par conséquent, les constructeurs laissent souvent d'énormes trous dans les bâtiments pour que les dragons puissent les traverser et s'approcher de l'eau (pour la circulation de l'énergie positive).

Tombées dans l’oubli pendant la révolution culturelle en Chine car jugées dépassées, les courses de dragon boat on refait leur apparition à Hong Kong dans les années 80 afin de développer le tourisme.

Depuis, les courses de dragon boat sont devenu un sport officiel (1991) et ont reçu un accueil très favorable partout à travers le monde en se développant comme un sport international moderne. C’est d’ailleurs un sport qui connaît l’une des plus fortes croissances au monde.

La fédération internationale de bateau dragon IDBF regroupe plus de 50 fédérations nationales. C’est l’un des sports d’équipe le plus pratiqué au monde avec plus de 60 millions d’adeptes (20 millions en Chine).

Ce sport est reconnu pour l’esprit de camaraderie qu’il procure, ce qui le rend très populaire auprès des corporations et communautés.

En France, la première Coupe de France a vu le jour en 2009. Il y a deux catégories : mixte senior et mixte jeune. Les équipes se rencontrent sur quatre manches avant la finale et sur trois distances, le 2000M le 500M et le 200M.

  • Vidéos et sources

-la course des bateaux dragon 1 : https://www.youtube.com/watch?v=323kdD6EOjg

-la course des bateaux dragon 2 : https://www.youtube.com/watch?v=pbPX3wqF5XI

-Blog français dur le dragon boat : http://dragonboat.overblog.com/les-origines-du-dragonboat

-un article : https://lepetitjournal.com/hong-kong/lhistoire-des-bateaux-dragons-258762

-Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bateau-dragon_(discipline)

Documents
icoPaperclip32Dark 1697160-18642160-1-0-1493128593-1493128599-650-1-1493128599-650-32e9147584-1494067853.jpg
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Séance DB
Consultez également
Confinement, séance pédagogique Dragonboat 1

Confinement, séance pédagogique Dragonboat 1

Bonjour à tous,Afin de compenser l’absence d’entrainements pour les semaines à venir, je vous...

Hugo Roussel
30 mars 2020
Confinement, séance pédagogique Dragonboat 2

Confinement, séance pédagogique Dragonboat 2

Bonjour à tous,Comme convenu, nous allons aborder aujourd’hui un aspect sécuritaire de la...

Hugo Roussel
30 mars 2020
Confinement, séance pédagogique Dragonboat 3

Confinement, séance pédagogique Dragonboat 3

Bonjour à tous,Nous nous retrouvons aujourd’hui pour une séance pédagogique sur la pagaie et la...

Hugo Roussel
30 mars 2020
Confinement, séance pédagogique Dragonboat 4

Confinement, séance pédagogique Dragonboat 4

Bonjour à tous,Je pense que nous avons fait le tour du sujet « sécurité en dragon boat » en...

Hugo Roussel
31 mars 2020
Confinement, séance pédagogique Dragonboat 5

Confinement, séance pédagogique Dragonboat 5

Bonjour à tous,La séance d’aujourd’hui portera sur le thème du barreur. Barrer un bateau ne...

Hugo Roussel
3 avril 2020
Confinement, séance pédagogique nutrition

Confinement, séance pédagogique nutrition

Bonjour à tous,La séance d’aujourd’hui va porter sur l’alimentation : les besoins énergétiques...

Hugo Roussel
10 avril 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus